Le Phoenix repêche 13 nouveaux joueurs

SPoulin

Ce fût tout un week-end pour Jocelyn Thibault et le Phoenix de Sherbrooke. Avec un total prévu de 13 joueurs à repêcher, son équipe devait être prête à tout! Comme prévu, l’organisation a bel et bien repêché ses 13 joueurs et a effectué seulement un échange mineur. À noter que le Phoenix ne possédait pas de choix de 2e, 5e, 11e et de 12e ronde.

Avec deux choix de 1re ronde à sa disposition, le Phoenix se devait de faire de bons choix. Comme c’était prévu depuis des mois, Samuel Poulin fût la première sélection du Phoenix de Sherbrooke de ce repêchage 2017.

Même avant que le repêchage commence, il était écrit dans le ciel que Samuel Poulin s’amènerait à Sherbrooke. En plus d’avoir une excellente production offensive, le jeune Poulin est décrit comme un joueur qui est capable de jouer sur les deux sens de la glace, capable de jouer avec caractère et de frapper. Comme il l’a mentionné, ce fût un scénario de rêve pour le cadet qui vient rejoindre son frère. « Scénario de rêve. Surtout que le Phoenix a eu la chance de repêcher 2e, on ne pouvait pas demander mieux » a souligné Poulin. Au niveau des objectifs, il est prêt à tout! « J’aimerais avoir la chance d’apporter de l’offensive à l’équipe et d’amener des buts pour contribuer au succès de l’équipe. En outre, je ferai tout ce que l’entraineur me demandera, pour contribuer au succès de l’équipe » a exprimé le frère de Nicolas Poulin.

Par la suite en 1re ronde, Thibault a décidé d’y aller avec un jeune joueur de la Nouvelle-Écosse, Bailey Peach. Comme nous l’a mentionné Jocelyn Thibault, « Bailey Peach était un incontournable pour nous ». Un attaquant extrêmement rapide avec un flair offensif très naturel, le Phoenix ne pouvait pas demander mieux au 11e rang. De plus, lors du tournoi Gatorade disputé à Boisbriand, il a été le meilleur marqueur.

En 3e ronde, la formation sherbrookoise a décidé d’y aller avec un gardien de but de 6 pieds 1, Thommy Monette (39e choix). Le DG, Jocelyn Thibault le décrit comme un gros bonhomme, très talentueux, qui est très fluide et très calme. Il est aussi très beau à voir jouer, pourrait être une bonne relève à Sherbrooke.

Lors de la 4e ronde (57e), c’est le jeune défenseur Alexandre Joncas qui a eu la chance d’enfiler le chandail de la formation sherbrookoise. « J’apporte autant offensivement que défensivement » a mentionné ce dernier. Décrit avec une très bonne vision du jeu, il apportera beaucoup, il sera en mesure d’apporter beaucoup à l’équipe. De plus, il démontre une très grande détermination, « Je vais tout faire pour faire l’équipe la première année » va-t-il souligner.

« Je suis vraiment content. Je ne m’attendais pas à ça puisque j’étais classé plus loin, mais je suis très content de me joindre à cette belle organisation » – Alexandre Joncas.

En 6e ronde, le Phoenix y est allé pour une défenseur. Cette fois-ci, Jonathan Prévost a été sélectionné au 101e rang total.

En 7e ronde, le nom de Thomas Sigouin est apparu au côté du logo du Phoenix de Sherbrooke. Très rapide et énergique. Très belle évolution cette année au collège Clarétain. « Je suis très très excité, de me joindre au Phoenix » fût sa première phrase.

Par la suite, Sigouin nous a fait part de ses objectifs. « Me trouver un poste avec le Phoenix serait très important pour moi, mais le plus important c’est de gagner, c’est le plus important avec une équipe. »

En 9e ronde, le Phoenix possédait les 2er choix de celle-ci. Pour cette première, c’est le joueur des Cantonniers de Magog, Jérémy Rainville (146e) qui a entendu son nom résonner du micro du Phoenix. Christophe Morrissette (147e) a suivi.

En 10e ronde, le Phoenix avait encore deux choix à sa disposition. L’attaquant Marc-Antoine Pépin (171e) et le jeune attaquant des Cantonniers, Samuel Grégoire (181e) ont eu la chance de se diriger vers la table du Phoenix.

En 13e ronde et 14e ronde, les avants Ian Carpentier et Hunter Martin ont été repêchés par le Phoenix.

En général, on se dit très satisfait de ce repêchage chez le Phoenix.

« Le repêchage s’est bien déroulé, on a eu la chance de repêcher les joueurs qu’on avait dans notre mire » a mentionné l’entraîneur-chef Stéphane Julien.

« Notre plan de match était de repêcher des gardiens de but et des défenseurs afin d’apporter de la profondeur » a souligné le DG Jocelyn Thibault.

Il ne vaut pas la peine de s’inquiéter pour le poste des gardiens. « Nous sommes allés chercher des gardiens seulement pour la relève. On a la chance d’avoir présentement deux très bons gardiens de 19 ans avec Fitzpatrick et Cregnan, mais malheureusement, il faut déjà commencer à penser à la relève » a ajouté Thibault.

« On voulait aller chercher plus de caractère, autant à l’attaque de la défense et je suis content parce que c’est pas mal ça qu’on a fait » a conclu Thibault.

 

Crédit photo: Vincent Éthier/LHJMQ Media

Share