Une fin de saison cruciale pour le Phoenix

phoenix

Avec 8 matchs à jouer à cette présente saison, le Phoenix se devra de sortir fort à chacun de ses matchs. En ce moment, avec une fiche de 23 victoires et 37 défaites, la troupe de Stéphane Julien se classe en 16e position du classement, soit la dernière ayant accès aux séries de fin de saison.

Depuis son arrivée dans le circuit Courteau, le Phoenix a été exclu à seulement une reprise des séries, soit à sa 2e saison en 2013-2014. Lors de leur 1re saison, le Phoenix s’était incliné en 4 parties face au Drakkar de Baie-Comeau. Lors de leur 3e saison, l’équipe fut éliminée en 6 matchs face aux Islanders de Charlottetown et lors de leur 4e, soit l’an dernier, l’équipe a subi l’élimination en 5 parties face aux Cataractes de Shawinigan. Cette année, la formation est en pleine course avec le Drakkar afin de gagner la dernière place donnant accès aux séries.

Une chose est sûre, cette saison, les blessures ont fait extrêmement mal à l’équipe. On parle entre autres de la blessure de Nicolas Poulin en début de saison, celle de Kevin Gilbert, Nicolas Roy, Chase Harwell, Jason Imbeault, Evan Fitzpatrick (commotion en décembre), Donaghey et présentement, la recrue Anderson MacDonald qui devrait effectuer un retour ce vendredi ou dimanche. De plus, il est important de mentionner que depuis le début de la saison, Julien n’a pas pu compter sur un effectif complet. « Depuis le mois de décembre, on doit jouer des matchs avec des joueurs affiliés. Cela fait donc en sorte que des gars comme Hugo Roy et Julien Pelletier sont à bout de souffle et ça parait. Malgré leur volonté de se donner à fond,  la fatigue se fait ressentir. Aussi, c’est blessure par dessus blessure, ce qui fait qu’on a épuisé les 10 matchs de plusieurs joueurs affiliés auxquels ont avait accès » a souligné coach Julien.

Dans les 8 matchs restants, la troupe de Stéphane Julien affrontera deux grosses formations, soit la troupe de Yannick Jean (Saguenéens de Chicoutimi) et la troupe de Martin Bernard (Cataractes de Shawinigan) à 2 reprises. Néanmoins, le Phoenix a la chance d’avoir une fin de calendrier à portée de main. (Olympiques, Cataractes (2), Saguenéens, Voltigeurs (2), Foreurs et Remparts), soit 4 équipes qui n’ont pas encore leur place confirmée en séries. Bref, une fin de saison qui sera très intéressante à suivre dans la LHJMQ en général.

Bref, ce sera une fin de saison qui sera extrêmement intéressante à suivre dans le circuit Courteau, autant au début du classement qu’à la fin. Le dernier match de la saison contre les Remparts sera sans doute extrêmement important pour le Phoenix. Au niveau du classement, le Drakkar occupe la 17e position avec 50 points, les Voltigeurs en 15e avec 51 points et l’Océanic en 14e avec 53 points. Ce qui veut dire que chacun des matchs à jouer seront importants et que même les points en prolongation peuvent tout changer.

Crédit photo: Vincent Lévesque-Rous

Share