Les Grenadiers nivellent la série

68

– QUEBEC – Après avoir encaissé un cuisant revers de 8 à 2 la veille, les Grenadiers de Châteauguay (14) et le Blizzard du Séminaire Saint-François (1) en venaient de nouveau aux prises samedi au Complexe Multifonctionnel Saint-Augustin. Grâce à un effort collectif, la troupe de Bruce Richardson l’a emporté par la marque de 3 à 2 et ainsi nivelé sa série quart de finale 1 à 1.

Un bon départ

Les Grenadiers entament le match en trombe, déployant beaucoup d’intensité.

Ils sont les premiers à noircir la feuille de pointage. L’attaquant Samuel Ianniciello inscrit son troisième de l’après-saison. Alec Reid récolte une mention d’aide sur le jeu.

Quelques minutes plus tard, les visiteurs récidivent. Lucas Reeves décoche un tir de l’enclave qui touche la cible.

Le moins que l’on puisse dire, Ianniciello connaît tout un engagement. Il passe près d’accentuer l’avance des siens suite à une incursion en zone adverse, mais cette fois-ci Gaudreault a le dernier mot.

De son côté, le cerbère Thommy Monette est alerte. Alors qu’il reste 5 minutes au cadran, il y va d’un bel arrêt de la mitaine sur une puissante frappe de la ligne bleue.

Avec quelques secondes à faire, Guillaume St-Pierre passe près de réduire l’écart, mais son lancer rate de peu à la droite du filet.

Les Grenadiers sont en avance 2 à 0 après 20 minutes de jeu.

Au début de la période médiane, les locaux passent près de réduire l’écart. Vincent Guy décoche un tir du cercle des mises en jeu qui est repoussé de la jambière gauche par le #30.

Ce n’est que partie remise. Le Blizzard fait plaisir à ses partisans. Sur une descente à deux contre zéro, Xavier Lavoie fait scintiller la lumière rouge.

On ne peut pas dire que l’effort n’est pas au rendez-vous chez les Châteauguois.

Quelques séquences ont retenu notre attention. On n’a qu’à penser au bel effort individuel de Blake Richardson en zone adverse ou lorsque Kevin Lapierre qui, suite à du travail acharné, provoque la punition décernée à Philippe Fortin.

En fin d’engagement, Monette se montre de nouveau intraitable sur une menace de Méthis Roelens alors qu’il contourne le filet.

Les Grenadiers sont en avance 2 à 1 après 40 minutes de jeu.

Au début du dernier tiers, on assiste à plusieurs arrêts de jeu. Le rythme a passablement ralenti.

Les amateurs présents peuvent voir que la rivalité entre les deux formations est en train de s’installer. Parlez-en à Blake Richardson et à Samuel Dickner qui ont eu plusieurs reproches à s’adresser.

À 10:18, un moment inquiétant survient. Nicholas Girouard reste allongé pendant quelques instants sur la surface glacée. Heureusement, plus de peur que de mal. Il revient au banc des siens sans être escorté.

Avec 8:00 à faire, les gros canons du Blizzard mettent de la pression en zone adverse. Les efforts des locaux sont récompensés. Métis Roelens ramène les deux équipes à la case départ.

Mais ne comptez pas les Grenadiers pour battu. 27 secondes plus tard, Samuel Ianniciello, encore lui, redonne une priorité aux siens. Le #91 inscrit son deuxième but de la partie.

En fin de rencontre, Châteauguay évolue en infériorité numérique. Les gros canons des Vikings composés de Jakob Pelletier, Guillaume St-Pierre, Yan Cédric Gaudreault, Mathis Roelens, Samuel Dickner bourdonnent en zone adverse.

L’entraîneur-chef Martin Laperrière tente le tout pour le tout en retirant son gardien à la faveur d’un sixième attaquant, mais l’unité défensive tient le coup.

Les Grenadiers l’emportent 3 à 2 et créent l’égalité 1 à 1 dans la série quart de finale 3 de 5.

Dans la victoire, chapeau au gardien Thommy Monette qui a offert une autre performance époustouflante. Il a repoussé 35 des 37 tirs dirigés en sa direction. Sans surprise, il est nommé la première étoile RDS de la rencontre.

Les trois étoiles RDS :
1er – Thommy Monette (CHA)
2e – Samuel Ianniciello (CHA)
3e – Méthis Roelens (SSF)

Les troisième et quatrième matchs de cette série auront lieu au Centre Multisports le vendredi 3 mars (19h30), ainsi que le dimanche 5 mars (13h30).

 

Crédit photo : Maxime Maheu, photographe

Share