Shawinigan coule l’Océanic

32716436902_e94ec50827_z

Les Cataractes étaient de passage à Rimouski pour y affronter l’Océanic. Malgré les deux premières périodes où le jeu d’ensemble ne semblait pas à point, Shawinigan a remporté ce match par la marque de 6 à 2. La vedette offensive fut sans aucun doute Samuel Girard qui a amassé 4 passes dans la victoire.

Les Cataractes renouaient donc avec l’action et pouvaient compter sur le retour au jeu des attaquants Samuel Blier et Samuel Guilbault ainsi que du défenseur Jonathan Deschamps. C’était Mikhail Denisov qui méritait le départ pour l’occasion.

Lors du premier vingt, l’Océanic va profiter d’une mise en jeu en territoire offensif pour effectuer un tir de la pointe et déjouer le cerbère shawiniganais alors que celui-ci avait la vue voilée. Puis, à la 13e minute de jeu, Tommy Cardinal tire de la pointe et Samuel Guilbault, qui passait par là, fait dévier le disque pour battre Jimmy Lemay. Parlant de Girard, il a démontré toute l’étendue de son talent au cours de la période alors qu’il a effectué de nombreuses percées en zone offensive. Au chapitre des tirs au but, les deux équipes ont accumulé 8 tirs chacune.

Dans la première moitié de la deuxième période, les hommes de Claude Bouchard font preuve d’indiscipline si bien qu’ils offrent pas moins de 2 avantages numériques aux locaux, dont un 5 contre 3 qui leur seront fatal lorsque Tyler Bolland propulse son équipe en avant d’un tir du poignet précis. N’eût été du brio de Mikhail Denisov, nul doute que l’écart aurait pu se creuser davantage. Finalement, en toute fin de période, le jeune attaquant de 17 ans Antoine Demers intercepte une rondelle en zone offensive et réussit à prendre un tir des poignets précis qui déjouera Jimmy Lemay au-dessus de son épaule gauche. Malgré l’égalité de 2 à 2, l’Océanic a l’avantage 19-15 au chapitre des tirs au but.

Serge Beausoleil voit ses hommes tirer de l’arrière pour la première fois de la rencontre lorsque Dennis Yan reçoit une passe de Samuel Girard à la ligne bleue rimouskoise et décoche un tir qui dévie sur le bâton du vétéran défenseur Nicolas Dumoulong de l’Océanic. Puis, passé la mi-période, Cameron Askew va profiter d’une supériorité numérique pour doubler l’avance des siens alors qu’il a fait bouger le défenseur de l’Océanic pour battre Jimmy Lemay. Par la suite, Cameron Askew et Samuel Blier ont ajouté leur grain de sel en s’inscrivant à la marque dans une cage déserte. Soulignons l’éclatante performance de la Tornade de Roberval qui a amassé 4 passes. Nul doute que cette récolte offensive saura raviver la confiance des attaquants shawiniganais.

Après la rencontre, Samuel Girard avait de bons mots pour ses entraîneurs. Le groupe d’entraineurs a fait du bon boulot pour nous rappeler qu’il fallait que nous amenions plus de rondelles au filet. La troisième période fut sans aucun doute notre meilleure.

Les trois étoiles du match

1re étoile = Samuel Girard

2e étoile = Samuel Hunter

3e étoile = Samuel Laberge

Le prochain rendez-vous…

Les Cataractes seront de retour au Centre Gervais-Auto le dimanche 26 février pour y affronter les Tigres de Victoriaville dans un autre duel de division important. Le tout débutera à compter de 16 heures.

Share