Les Grenadiers causent la surprise des séries !

14915727_1236021403087750_22187218185643450_n

SAINT-EUSTACHE – Pas moins de 723 amateurs assistaient, mercredi soir à l’aréna Florian-Guindon, au match ultime tant attendu entre les Grenadiers de Châteauguay (14) et les Vikings de Saint-Eustache (2). L’attaquant Alec Reid a semé l’hystérie dans la foule en marquant à 3:09 de la période de prolongation pour permettre à son équipe de l’emporter par la marque de 3 à 2 et ainsi causer la première surprise des séries.

Les spectateurs devaient s’attendre à un duel de gardiens pour ce match sans lendemain alors que Thommy Monette et Anthony Morrone s’affrontent.

Un pas en arrière

Avant que les séries débutent, personne ne donne cher de la peau des Grenadiers. Certains experts prédisaient un coup de balai, une élimination rapide, en trois matchs consécutifs.

La tâche s’annonçait ardue. Les Vikings ont une équipe talentueuse avec beaucoup de profondeur. En plus d’être bien dirigés, ils ont un premier trio explosif composé d’Alexis Lafrenière, Félix Lafrance et Nathan Légaré, sans oublier les Justin Ducharme, Alex Vosniades et Jérémy Gauthier. Une brigade défensive bien solidifiée ainsi qu’un duo de gardiens formé de Anthony Morrone et Samuel Boileau. La commande était énorme pour ne pas dire impossible.

Les locaux sont les premiers à s’inscrire au tableau. Alors que le défenseur Nicolas St-Pierre est puni pour obstruction, Jérémy Gauthier en profite. Il trompe la vigilance de Monette. C’est le seul but de l’engagement. Les Vikings retraitent aux vestiaires en avance 1 à 0.

En période médiane les visiteurs répliquent de la même façon. Évoluant en supériorité numérique, Kyle Lightfoot décoche un tir du cercle des mises en jeu qui déjoue Morrone. Alec Reid et Nicolas St-Pierre récoltent des aides sur le jeu.

Quelques instants plus tard, les Eustachois exercent de la pression en zone adverse, embouteillant leurs adversaires dans leur territoire, mais l’unité défensive fait un travail colossal. Plusieurs lancers décochés sans avertissement sont bloqués.

De son côté, le coach Daoust commence à se poser des questions. On le voit brasser sa soupe tentant désespérément de trouver une solution en jouant avec ses trios.

Il à la main heureuse. À 19:55, Chrystopher Collin redonne les devants aux siens en marquant un but avec seulement 5 secondes à faire au cadran.

Saint-Eustache en avance 2 à 1

Au dernier tiers, le # 31 des Vikings commet une bévue monumentale derrière son filet.  L’attaquant Kevin Lapierre en profite. Il loge le disque dans une cage béante.

Par la suite, Morrone est nerveux devant son filet ou chaque lancer dirigé en sa direction semble être une véritable corvée.

Les deux équipes se retrouvent en prolongation.

En surtemps, l’officiel décerne une pénalité à l’endroit de Justin Ducharme pour avoir donné de la bande. Dès la reprise, Alec Reid capitalise et scelle l’issue du match, propulsant du même coup son équipe en quart de finale.

Les Grenadiers causent la première surprise des séries. Ils l’emportent en 5 matchs. On se souviendra que Saint-Eustache a fini la saison régulière avec 79 points au classement contre 36 pour Châteauguay. Une différence de 43 points sur une saison de 40 parties. C’est énorme !

Comme quoi avec du travail acharné et un bon système de jeu, tous les espoirs sont permis. L’entraîneur-chef Bruce Richardson a un gros mot à dire dans ce triomphe lui qui a soutiré le maximum de ses joueurs et inculqué à ses protégés que dans l’adversité tout est possible.

Thommy Monette a encore une fois été dominant. Lors du deuxième vingt, il a subi un bombardement en règle de 21 lancers ne cédant qu’à une reprise. Au total, il a bloqué 30 des 32 lancers dirigés en sa direction. Le cerbère doit être heureux de la tournure des événements, lui qui est natif de Saint-Eustache.

Châteauguay affrontera maintenant en quart de finale le Blizzard du Séminaire Saint-François. Le premier match de la série aura lieu vendredi à compter de 19h30 en direct du Complexe Multifonctionnel Saint-Augustin.

Les trois étoiles RDS du match :
1er – Alec Reid (CHA)
2e – Jérémy Gauthier (STE)
3e – Chrystopher Collin (STE)

Share