Les Grenadiers forcés de disputer un match ultime

photo match 4

– CHÂTEAUGUAY – Après leur victoire de 3 à 2 les Grenadiers avaient l’opportunité, lundi soir dernier, d’envoyer les Vikings de Saint-Eustache en vacances. Dans un match où les visiteurs ont joué avec l’énergie du désespoir, la troupe de Bruce Richardson a dû s’incliner par la marque de 5 à 3 et être forcée de disputer un match ultime.

Un départ canon

On a vu les Vikings connaître un départ canon. Ils sont sortis en trombe, déployant beaucoup de pression en zone adverse tout en étant continuellement les premiers sur le porteur de la rondelle.

Ils sont les premiers à s’inscrire au tableau. Christopher Collin y va d’un tir du poignet de la ligne bleue qui surprend Thommy Monette.

Quelques instants plus tard, le # 30 garde son équipe dans le match. Il s’illustre sur des lancers à bout portant de Félix Lafrance et Charlie Lacombe.

À mi-chemin de l’engagement, Alec Reid y va d’une mise en échec par derrière qui lui vaut une extrême inconduite de partie. Une lourde perte pour Châteauguay.

À 17 :13, les Grenadiers créent l’égalité. Alors que Thomas Lacombe est au banc des pénalités pour avoir fait trébucher, Blake Richardson déjoue la vigilance d’Anthony Morrone.

Alors que les deux formations pensent retraiter aux vestiaires sur un pied d’égalité, Jérémy Gauthier en décide autrement. Ils complètent un jeu orchestré par Justin Ducharme et Arnaud Chouinard.

Une période axée sur l’offensive comme en font foi les 18 lancers contre 14 favorisant l’équipe de Martin Daoust.

Les visiteurs sont aux commandes 2 à 1 après 20 minutes de jeu.

Au deuxième vingt, Saint-Eustache creuse l’écart. Alexis Lafrenière, laissé sans surveillance fait bouger les cordages.

À 13 :14 le défenseur Nicolas St-Pierre y va d’un tir parfait qui déjoue le # 31 du côté de la mitaine.

Après ce but on a vu les locaux monté le jeu d’un cran, tentant désespérément de créer l’égalité, mais en vain.

C’est 3 à 2 après 40 minutes de jeu.

Lors du dernier tiers, trois buts sont marqués. Tout d’abord, Arnaud Chouinard trouve le fond du filet grâce à un tir du revers.

Évoluant en double supériorité numérique, Justin Ducharme porte un dur coup aux locaux alors qu’il fait scintiller la lumière rouge.

Finalement, alors que le match est hors de portée, Nicholas Girouard inscrit son premier de l’après-saison grâce à un lancer entre les jambières.

 

Marque finale :

Vikings : 5

Grenadiers : 3

 

Les commentaires de Bruce Richardson 

« J’ai aimé notre match, on a joué avec beaucoup d’émotions. Il y a eu beaucoup de calls douteux. La beauté du hockey, c’est qu’on s’en va jouer un match numéro 5. Si tu m’avais dit avant que les séries débutent qu’on serait rendu à la limite contre Saint-Eustache, tout le monde nous aurait traités de fous ! »

« J’ai regardé les prédictions. C’était à l’unanimité du Saint-Eustache en trois ! Ils ont une formation avec beaucoup d’offensive. Je pense qu’ils ont 4 ou 5 choix de première ronde dans leur alignement. Nous autres on joue en équipe et on gagne en équipe. On s’en va disputer un match ultime. En saison régulière lors des 6 affrontements contre eux, nous avons montré une fiche de 3-3. C’est exactement là où nous en sommes aujourd’hui, en série, sur un pied d’égalité. Après la rencontre, j’ai vu mes gars déçus et frustrés. Je veux qu’il garde cette rage-là pour le prochain match. Tout peut arriver ! »

Les trois étoiles RDS du match :

1er Alexis Lafrenière (STE)

2e Charlie Lacombe (STE)

3e Nicolas St-Pierre (CHA)

Le match ultime entre les Grenadiers et les Vikings aura lieu le mercredi 22 février à l’aréna Florian-Guindon. La rencontre débutera à compter de 19h15. Texte de Dominic Boivin, les Grenadiers de Châteauguay

Crédit photo : Maxime Maheu, photographe

Share