Les Cataractes complètement dominés

16523557872_d73d3e8099_z

Les 3600 spectateurs réunis au Centre Gervais-Auto ont possiblement assisté à la pire performance collective de la saison alors que les Voltigeurs de Drummondville ont mis fin à leur série de 10 revers en disposant des Cataractes par la marque de 3 à 2. Dennis Yan et Samuel Asselin ont été les marqueurs pour les locaux alors que la réplique est venue de Duquette, Guay et Kotlygin. Ce dernier fut sans aucun doute le meilleur élément sur la glace au cours de cette rencontre. La victoire est allée au dossier du vétéran gardien Émilien Boily.

Dans la défaite, on ne pourra reprocher à Mikhail Denisov de ne pas avoir offert de soutien à son équipe, lui qui a stoppé 30 tirs dont plusieurs de qualité. On ne pourra non plus jeter la pierre à des cols bleus comme Mathieu Olivier et Gabriel Sylvestre, eux qui ont bloqué moult tirs encore une fois ce soir.

S’il faut identifier les facteurs menant à cette horrible performance des locaux, le manque de hargne et de cohésion en zone offensive nous vient automatiquement en tête. Au cours des deux premières périodes, les Cataractes n’ont dirigé que 11 tirs au but. En troisième période, alors que l’écart n’était que d’un but pour les visiteurs, Shawinigan a réussi son premier tir au but alors qu’il y avait déjà 15 minutes d’écoulées! Certes, nous avons eu droit à de belles chances en toute fin de match, mais ce fut trop peu trop tard…

Par conséquent, il faudra plutôt jeter un œil à la préparation mentale de ce groupe qui, clairement, a cru que cette partie serait dans la poche avant même qu’elle ne commence. D’ailleurs, après la rencontre, il aura fallu attendre une bonne dizaine de minutes avant que l’entraineur ne vienne s’adresser aux médias. Clairement, il mettait en doute la qualité de la préparation mentale de son équipe. Perdre, c’est une chose. Mais perdre comme on l’a fait ce soir, c’est pire fois mille ! Les joueurs n’étaient pas prêts mentalement et devant les difficultés qui s’accumulaient, ils ont été indisciplinés. Quand t’es pas prêt à jouer, ça donne un match comme ce soir. – Claude Bouchard

Mathieu Olivier abondait dans le même sens que son entraîneur. C’est clairement une contre-performance. Notre préparation d’avant-match était déficiente. C’est inacceptable. Il faudra rebondir demain contre Québec.

Du côté des vainqueurs, Dominique Ducharme était fier de la tenue de son équipe. Les jeunes joueurs de son équipe ont contrôlé le match d’un bout à l’autre exception faite d’une minute en première période et des deux dernières en troisième. Je suis très fier de leur performance. Tous sans exception ont joué un rôle important dans cette victoire. Nous avons fait le pari de nous départir de joueurs importants dans le but de bâtir une équipe aspirant aux grands honneurs dans quelques années. Malgré cela, nos jeunes apprennent vite et travaillent très bien. – Dominique Ducharme

Pas de temps pour ronger son frein!

Le côté positif dans tout cela, c’est que Shawinigan aura l’occasion de faire amende honorable, et ce, en très peu de temps puisque les Remparts de Québec seront les visiteurs dimanche après-midi à compter de 16 heures. Les Remparts sont décimés par les blessures et représentent donc une cible de choix pour les meneurs de la division Est. Les hommes de Claude Bouchard auront-ils compris la leçon ?

Share