Shawinigan remporte un festival offensif

32869817435_0f064e16c4_z

C’est sans les services des cols bleus Samuel Blier (contusion au genou) et de Jonathan Deschamps (blessure au bas du corps) que les Cataractes recevaient les Screaming Eagles du Cap-Breton. Fort d’une récolte de 4 points sur 6 lors de leur dernier voyage dans les Maritimes, Claude Bouchard et ses hommes étaient aux premières loges pour assister aux retrouvailles de Giovanni Fiore et de ses anciens partisans. L’ancien attaquant des Cataractes en était à une première visite en Mauricie depuis la transaction qui l’avait envoyé dans les Maritimes en décembre 2015 et détenait le titre de meilleur buteur du circuit Courteau.

Une première période qui ne fait pas de maitre

Au cours du premier vingt, les deux cerbères ont eu à se signaler à quelques occasions, en particulier Kyle Jessiman, mais n’ont pu être parfaits. Le premier à inscrire son équipe à la marque a été la Tornade de Roberval par l’entremise d’un tir précis de la ligne bleue lors d’une supériorité numérique à la 9e minute de jeu. Mais la joie a été de courte durée puisque Giovanni Fiore a inscrit son 43e de la saison près d’une minute plus tard grâce à une superbe pièce de jeu où il a battu le défenseur Nicolas Welsh de vitesse pour ensuite déjouer Zachary Bouthillier entre les jambières. Au final, les Cataractes ont dominé la colonne des tirs au but grâce à 16 tirs contre 6.

Une deuxième complètement folle ! 

Les deux équipes ont donné tout un spectacle en deuxième période alors que pas moins de 6 buts sont inscrits. D’abord, Claude Bouchard a vu ses hommes inscrire pas moins de 3 buts gracieuseté de Nicolas Welsh, Mathieu Olivier et Alexis D’Aoust. Au cours de la seule deuxième période, Olivier a accumulé 1 but et 2 passes. Il s’agit sans aucun doute d’une production rédemptrice pour le solide gaillard, lui qui connait possiblement les meilleurs moments de sa saison. Cependant, le vent a tourné à compter de la 13e minute alors que les hommes de Marc-André Dumont ont chargé le filet de Zachary Bouthillier pour marquer à trois reprises, eux aussi. Hyland, Hoyt et Carozza ont ramené les deux équipes à la case départ, le dernier but étant inscrit alors qu’il ne restait que 3 secondes à la période. Après 40 minutes, Bouthillier avait fait face à 20 tirs alors que son opposant avait été la cible de 29 lancers.

Une troisième tout aussi spectaculaire

Parions que Kyle Jessiman voudra se faire pardonner le 5e but des Cataractes alors qu’il a été battu par un tir des poignets de Brandon Gignac alors que celui-ci était plutôt loin du gardien tout près de la ligne bleue des Screaming Eagles. Néanmoins, les visiteurs n’ont pas baissé les bras et ont répliqué quelques instants plus tard alors que Giovanni Fiore a marqué son deuxième but de la soirée grâce à un superbe tir des poignets dans la lucarne alors que le cerbère shawiniganais était déjà à genoux sur la glace. Puis, après une mauvaise pénalité de Jordan Ty Fournier pour avoir retardé la partie, Antoine Demers a profité d’une contre-attaque pour déjouer le gardien d’un puissant tir frappé du côté du gant pour redonner l’avance aux locaux. Même si clairement, ce n’était pas une soirée de gardiens, Zachary Bouthillier a sauvé son équipe en milieu de période alors qu’il a bloqué coup sur coup Jordan Ty Fournier et Massimo Carozza. Le spectacle offensif a pris fin alors que les Cataractes ont finalement réussi à protéger leur avance jusqu’à la fin pour engranger les précieux points au classement dans une lutte sans merci pour la première place au sommet de la LHJMQ. Au total, Shawinigan a dominé la colonne des tirs au but 39 contre 32.

Les trois étoiles

1re – Mathieu Olivier (1 but, 2 passes)

2e – Giovanni Fiore (2 buts, 1 passe)

3e – Brandon Gignac (1 but, 1 passe)

À l’infirmerie…

Si Samuel Blier devrait être en mesure de reprendre sa place dans l’alignement pour les parties du weekend, il faudra attendre pour connaitre la durée de l’absence de Jonathan Deschamps. Le vétéran défenseur a bloqué un tir en fin de match contre les Sea Dogs samedi dernier et n’a pas été en mesure de patiner depuis. Des examens approfondis permettront de préciser la nature exacte de sa blessure.

Prochain rendez-vous

Les Cataractes recevront coup sur coup la visite des Voltigeurs de Drummondville samedi après-midi et des Remparts de Québec dimanche. Une précieuse occasion d’accentuer leur avance sur leurs rivaux de section et de distancer leurs adversaires dans la course au premier rang.

Share