Merci Tristan !

980x1000-30_cote_cazenave

Vendredi dernier, on a appris que le directeur général des Tigres de Victoriaville Kevin Cloutier procéda à une transaction d’envergure alors qu’il envoya le gardien Olivier Tremblay aux Huskies de Rouyn-Noranda en retour d’un choix de sixième ronde en 2018. Cet échange signifia du même coup le rappel du # 30 Tristan Côté-Cazenave par les Félins.

Sommes-nous surpris du geste posé par Cloutier ?

Aucunement. À combien de reprises, cette saison, avons-nous entendu des éloges provenant de l’état-major des Tigres ? On n’a qu’à penser à la déclaration de l’entraîneur-chef Louis Robitaille qui cite : « Tristan Côté-Cazenave brûle la ligue midget AAA! » Des propos édifiants qui expriment bien l’engouement du pilote à l’endroit du gardien.

De son côté, Kevin Cloutier n’a pas passé par quatre chemins pour exprimer pourquoi il n’a pas débuté la saison avec l’équipe : « On va se dire les vraies choses. Tristan aurait dû être avec nous depuis le mois de septembre. Cependant, nous avions deux gardiens de 19 ans en Tremblay et Povall. Je m’étais donné trois mois pour régler le dossier. C’est maintenant chose du passé. ».

Camp d’entraînement

On se rappellera que Côté-Cazenave avait connu un camp d’entraînement étincelant  conservant une moyenne de but alloué de 2.47 avec un pourcentage d’efficacité de 0,915 devançant statistiquement les Povall, Tremblay Moody et Hardy-Murray

Suite à cette annonce, j’ai décidé de le contacter afin de recueillir ses impressions :

«Je suis heureux de ce qui m’arrive présentement, car j’ai travaillé très fort en ce début de saison et j’ai prouvé à tout le monde que j’ai ma place dans la LHJMQ. C’est une preuve qu’ils ont confiance en moi. Je ne pouvais demander mieux. »

«Au hockey tu ne peux pas percer sans persévérer. Tout le monde a des obstacles dans la vie. Défois, on frappe un mûr, mais il faut se relever. C’est la clé du succès ».

Parlons-en des obstacles. Tristan en a eu un de taille. On se souviendra que lors de la saison 2015-2016, avec un surplus de gardiens (Dufour,Jessiman) la direction de l’équipe a dû prendre une décision territoriale et le laisser partir.

Le Blizzard du Séminaire Saint-François avait alors fait son acquisition. Une bonne décision. Cette formation avec lui devant la cage remporta une première coupe Dodge dans son histoire blanchissant les Phénix du Collège Esther-Blondin par la marque de 3 à 0. Il fut nommé le joueur par excellence de la rencontre.

Un Lauréat

Lors de son passage dans la ligue midget AAA, Le Montarvillois a été le premier lauréat du trophée Martin Brodeur remis au cerbère qui a conservé la meilleure moyenne de but allouée en saison régulière tout en ayant participé à au moins 40% des minutes totales jouées avec sa formation.

Cette saison, le choix de 4e ronde (63e au total) au repêchage de 2016 a connu une fin de semaine parfaite. Avec l’équipe la plus jeune de l’histoire de la concession des Grenadiers, il a blanchi coup sur coup les Riverains du Collège Charles-Lemoyne et les Lions du Lac St-Louis. Il repoussa les 50 lancers dirigés en sa direction. Il fut sans surprise nommé le joueur défensif de la quatrième semaine d’activité dans le circuit Baillargé.

Bref, ce jeune homme n’a pas fini de nous épater. Il continuera d’en mettre plein la vue aux amateurs et de faire écarquiller les yeux de plusieurs dépisteurs.

En ce qui me concerne, ce fut un privilège d’avoir la chance de suivre ses prouesses. Un être talentueux, sympathique, un joueur d’équipe.

Merci Tristan ! 

 

Crédit photo : Maxime Maheu, photographe

Share