Lucas Thierus dans la Vieille Capitale

Lucas T

Le Phoenix a brassé ses cartes en ce jour de repêchage. Afin d’acquérir le vétéran de 20 ans Guillaume Gauthier, le jeune attaquant Lucas Thierus prend la route de Québec en compagnie de deux choix au repêchage, et poursuivra sa carrière avec les finalistes de la dernière Coupe du Président, les Remparts de Québec. Le choix de deuxième ronde (28e au total) en 2014 de l’organisation sherbrookoise quitte donc l’organisation qui l’a repêché après 31 parties, dont trois en séries.

«Je ne m’y attendais pas du tout. J’arrivais avec l’idée de passer une belle journée avec mes coéquipiers et d’accueillir les nouveaux, et je quitte avec un nouveau chandail sur le dos! Malgré tout, je ne suis pas déçu du tout et je suis content de me retrouver dans une autre superbe organisation», a admis le jeune Thierus, quelques minutes après avoir appris la nouvelle.

Lucas
Lucas Thierus passait la journée avec ses coéquipiers au Palais des Sports pour accueillir les nouveaux joueurs du Phoenix lorsqu’il a appris qu’il passait aux Remparts.
Carl Neill, Alexis Vanier, Vincent Deslauriers, Chase Harwell, Julien Bahl, Thomas Grégoire (ainsi que le DG d’un jour du Phoenix) entourent leur ancien coéquipier quelques instants après qu’il ait enfilé son nouvel uniforme.

Thierus ne regrette rien de son passage à Sherbrooke et gardera d’excellents souvenirs de l’organisation. En plus d’avoir vécu ses premiers moments dans le circuit Courteau, l’ancien des Vikings de Saint-Eustache a développé des relations avec qui il souhaite garder contact.

«J’ai rencontré plusieurs personnes extraordinaires ici et je me suis fait d’excellents amis que je me considère choyé d’avoir rencontré, et je crois que le Phoenix est dans une excellente position avec Carl Neill comme capitaine. J’aimerais nommer tous les gars avec qui je me suis lié d’amitié lors de la dernière saison, mais je ne peux pas faire ça, j’aurais trop peur d’en oublier. Mon meilleur souvenir est sans doute mon premier match avec l’équipe, et d’avoir réussi à faire ma place dans cette ligue», se souvient-il.

Au cours de son séjour dans la capitale estrienne, Lucas a bien évidemment été placé dans une pension qu’il a adoré. Il a insisté pour remercier les membres de sa deuxième famille, qui l’ont traité comme l’un des leurs dès le premier jour.

«Ma pension était exceptionnelle. J’aimerais remercier Manon Bergeron, ainsi que Ian, Sandrine et Jacob Sinclair qui ont été incroyables et m’ont fait sentir à la maison dès le départ, ce qui était vraiment important pour moi», a reconnu Lucas.

Thierus regarde toutefois vers l’avant et est enthousiaste à l’idée de jouer pour les Remparts et d’appeler le Centre Vidéotron sa troisième maison.

«Honnêtement, je suis très heureux malgré le choc de la nouvelle. Les Remparts sont une organisation de luxe et j’ai extrêmement hâte de me joindre à la formation au camp et de relever ce nouveau défi», conclut-il, le sourire aux lèvres.

 

Crédit photo couverture: Remparts de Québec – Facebook

Share