Les Generals d’Oshawa sont champions de la Coupe Mémorial 2015

2015MC_-_Game9_Final

Les deux premiers buts d’Anthony Cirelli du tournoi, dont le dernier à 1:28 de la première période de prolongation, ont permis aux Generals d’Oshawa de mettre la main sur l’emblème de la suprématie au hockey junior canadien, la Coupe Mémorial, au compte de 2 à 1. C’était la 97e fois que le trophée tant convoité était remis et c’était par la même occasion le dernier match de hockey joué au Colisée Pepsi alors que le premier avait été joué le 8 décembre 1949 (entre les A’s et les Citadelles à l’époque).

La partie a été une suite d’occasions manquées des deux côtés, que ce soit des rondelles manquées dans l’enclave ou sur les côtés de l’un ou l’autre des gardiens. Et ceux-ci ont eux leur mot à dire avec chacun des arrêts dignes d’une finale (d’ailleurs, Appleby a reçu la 2e étoile et Whistle la 3e). Appleby devant la cage des Generals a fait face à 38 tirs. Il n’a cédé que devant Tomas Soustal à 15:08 de la première, alors qu’un tir de la ligne bleue de Madison Bowey a frappé la bande à l’arrière du filet pour revenir de l’autre côté dans l’enclave et Soustal qui passait par là a pu profiter d’une ouverture béante. Jackson Whistle a été moins sollicité au niveau du nombre de tirs, mais il a reçu nombre de tirs de qualité qu’il a été en mesure de repousser.  Seul un tir imparable de Cirelli dans la partie supérieure du côté de son gant a réussi à le déjouer en temps réglementaire (13:50 de la deuxième). Cirelli avait reçu une passe à la ligne bleue offensive pour décamper et profiter d’un deux contre un, il a choisi le tir et la rondelle a tout juste pénétré le coin supérieur gauche du filet pour en ressortir aussitôt. Sur le but gagnant, Cirelli posté aux pieds de Whistle a bondi sur la rondelle que ce dernier n’a pu maitrisé alors que Chris Carlisle venait d’effectuer un long tir de la ligne bleue. Les joueurs des Generals se sont alors agglutinés dans un coin de la patinoire tombant dans les bras l’un de l’autre pendant que les joueurs assis au banc se ruaient eux aussi vers le héros du jour. Les joueurs des Rockets présents sur la glace ont pris de longues minutes avant de réagir et d’aller rejoindre leurs coéquipiers au banc qui regardaient, médusés, la scène. La traditionnelle poignée de main a attendu que l’effervescence se calme chez les joueurs des Generals, mais une fois cette tradition respectée tous les joueurs des Rockets, exception faite de Leon Draisitl ont retraité au vestiaire. Draisitl est resté parce qu’on devait lui remettre le trophée du joueur par excellence du tournoi, ce qui a été fait dans les minutes suivantes.

Par la suite, la Coupe Mémorial est arrivée aux mains de deux soldats du 22e Régiment. Le commissaire de la LCH, David Branch, a présenté la coupe au capitaine des Generals, Josh Brown, qui l’a soulevé et fait quelques coups de patin avec, particulièrement dans le secteur où plusieurs fans d’Oshawa s’étaient rassemblé dans les gradins. Chaque joueur a pu tour à tour, comme c’est l’habitude, répéter ce manège. Plusieurs proches des joueurs se sont amenés sur la glace pour aller féliciter comme c’est l’habitude, mais cela aurait pu mal tourner alors qu’une jeune fille s’est amenée en talons hauts sur la glace et a fait une chute, mais heureusement plus de peur que de mal.

Le héros de la soirée aurait pu être Hunter Smith alors que celui-ci aurait pu donner la victoire avec 2:30 à jouer au match, mais il avait frappé la rondelle plus haut que la tige horizontale, alors que Whistle l’avait fait dévié haut dans les airs après un arrêt. Il a toutefois été nécessaire d’aller consulter la reprise vidéo alors que la décision sur la patinoire avait été d’accorder le but. Ce dénouement a forcé les deux équipes à retraiter aux vestiaires pour faire durer le suspense avec l’issue qu’on connaît. Plus de 10 000 personnes ont assisté à ce dernier match. Finalement, on a annoncé l’équipe d’étoiles du tournoi qui se compose du gardien des Generals, Ken Appleby, des arrières, Ryan Graves des Remparts et de Madison Bowey des Rockets. Chez les avants, McCaron des Generals ainsi que son coéquipier Michael Dal Colle composent le trio avec Nick Merkley des Rockets.

Share