Les Remparts sortent l’Océanic du tournoi de la Coupe Memorial

2015MC_-_Game7_Tiebreak

Zach Fucale a fêté son 20e anniversaire de naissance en repoussant 30 des 32 tirs dirigés contre lui, pour permettre aux Remparts de Québec de battre l’Océanic de Rimouski par la marque de 5 à 2, les éliminant du coup du tournoi de la Coupe Memorial 2015. Jérôme Verrier a été le principal artisan de cette victoire avec un doublé et un bel effort le long des bandes. De l’autre côté, l’Océanic n’a pas été en mesure de répéter la performance sans faille de la veille, qui lui avait permis de forcer la tenue de ce match suicide. Les Rimouskois n’ont pas plus été en mesure de garder la tendance de 2015, alors qu’ils avaient remporté tous les matchs de saison régulière et des séries éliminatoires au Colisée Pepsi.

Les Remparts sont sortis les meilleurs en ce  début de première période. Kurt Etchegary a obtenu la meilleure chance, alors qu’il était dans l’enclave. Les Remparts ont obtenu trois avantages numériques dans cette période, mais les deux premiers furent plutôt erratiques, exception faite d’une superbe occasion de Dmytro Timashov posté à la droite de Desrosiers. Il n’a pas réussi à saisir une passe, alors qu’il avait le filet grand ouvert devant lui. Par contre, sur leur troisième chance, alors que Simon Bourque était au cachot pour une deuxième fois, ils n’ont pas tardé à ouvrir la marque quand un puissant tir frappé de Ryan Graves, de la bleue, a dévié sur le bâton de Jérôme Verrier, bien installé dans l’enclave. Vers la fin de période, Anthony Duclair a pris une punition inutile en bousculant un adversaire, alors que Fucale avait fait l’arrêt et que le juge de ligne avait sifflé. L’Océanic a montré les dents lors de ce premier avantage, mais l’homme masqué des Remparts a veillé au grain et il a conservé l’avance des siens. Alors que la punition de Duclair se terminait, l’Océanic était sur une belle occasion, mais Duclair a retraité dans sa zone pour couper la menace et il a détalé avec la rondelle, avec deux de ses coéquipiers, pour bénéficier d’un trois contre un. Duclair a choisi de tirer, mais Desrosiers a étiré la jambière pour faire un superbe arrêt. 1 à 0 après une période, avec un léger avantage aux Remparts sur les tirs au but, 11 à 9.

Un bon début de deuxième de Québec, alors que Duclair, seul devant Desrosiers, insiste, mais celui-ci a le dernier mot. L’Océanic contre-attaque et Etchegary commet une faute et l’arbitre lève le bras. Desrosiers laisse sa place à un sixième attaquant et Rimouski s’impose en territoire offensif, mais Fucale finit par stopper cette menace. Lors de l’attaque massive qui suit, Morin y va d’un plomb pour battre Fucale, avec l’aide Bourque et Samson. C’est l’égalité 1 à 1. Mais la réplique est rapide, alors qu’Erne décolle de sa zone, transporte la rondelle, la perd, mais celle-ci aboutit sur le bâton d’Etchegary qui, profondément dans la zone de Rimouski, en se retournant, aperçoit Duclair qui s’amène en maraude et d’un tir vif des poignets, il bat Desrosiers. Plus tard, Erne y est allé d’une solide mise en echec de sur Chapados qui en a perdu son casque, tout ça en plein milieu du territoire des Remparts.

L’Océanic profite toutefois d’un jeu erratique de Vladimir Tkatchev qui se fait enlever la rondelle zone neutre, Beauchemin contre-attaque se rend profondément en zone adverse, freine et passe à Lépine qui suivait et qui n’a pas eu de misère à battre Fucale. Moins d’une minute plus tard, une rondelle s’est retrouvé derrière le filet de Desrosiers qui était sorti pour la dégager. Le gardien a levé la tête pour apercevoir, d’un côté, Erne qui s’amenait, et de l’autre, Etchegary. En précipitant son geste pour dégager, la rondelle a frappé l’arrière du filet, Etchegary s’en est emparé, est revenu devant le filet, mais elle a été bloquée. Erne a complété le travail en poussant la rondelle dans un filet vide, malgré l’intervention d’un joueur de l’Océanic.

Québec a poursuivi sur sa lancée dans la dernière minute, alors que Carroza s’est emparé d’une rondelle le long de la bande, a repéré Verrier près de la cage de Desrosiers, lui a fait une passe que Verrier a habilement fait dévier pour battre le gardien de l’Océanic. En toute fin de période, un attroupement s’est créé dans le fond de la zone des Remparts, les arbitre ont pris beaucoup de temps avant de séparer les belligérants, mais au bout du compte, seul Justin Vachon a été chassé pour rudesse, offrant un avantage de deux minutes en début de troisième aux Remparts.

L’avantage numérique de début de troisième a vu Duclair rater une chance en or, alors qu’il s’est retrouvé seul devant Desrosiers avec la rondelle, mais Derosiers a bloqué du patin. Plus tard dans la période, Fucale a donné une bonne occasion à l’Océanic de revenir, quand de derrière son filet, il a envoyé la rondelle le long de la bande. Loiseau intercepte, revient rapidement dans l’enclave, tire, mais Fucale avait eu le temps de réintégrer son filet pour faire l’arrêt. Le seul but de la période appartient aux Remparts, alors qu’après s’est fait embouteillé dans son territoire et vu l’Océanic menacer sérieusement son avance, les Remparts ont réussi à porter la marque à 5 à 2. Marc-Olivier Roy est descendu à l’aile, a coupé au filet, Desrosiers a bloqué, Roy a continué sa course dans le demi-cercle du gardien et, dos et accoté sur le filet, s’est emparé  de son retour et a passé la rondelle entre ses jambes, pour faire 5 à 2. Le juge vidéo a pris de longues minutes avant de confirmer le but, mais en conclusion, l’arbitre a pointé le centre de la patinoire de son bras. Erne aurait pu augmenter l’avance des siens sur une échappée, mais il n’est pas parvenu à tirer. L’Océanic a retiré son gardien très tôt, n’ayant plus le choix. Les Bleus ont tourné dans la zone offensive pendant la majeure partie du temps, mais Fucale n’a rien voulu accorder et ce, jusqu’à la toute fin.

Les Remparts éliminent donc l’Océanic du tournoi de la Coupe Memorial et ce, devant un peu plus de 6500 spectateurs. Blessé, Anthony DeLuca n’a pu participer au match de ce soir. Adam Erne, blessé à un poignet, était un cas incertain, mais il a pris part à la séance d’échauffement et au match, malgré tout. Les trois étoiles ont été décernées à Jérôme Verrier, Ryan Graves et Samuel Morin. Les Remparts n’auront pas droit à beaucoup de repos, car ils devront disputer le droit d’affronter les Generals d’Oshawa en finale aux Rockets de Kelowna, en jouant un troisième match en trois soirs. Les Remparts avaient battu ces mêmes Rockets en lever de rideau du tournoi.

 

 

 

 

 

 

Share