Les Rockets infligent une dure défaite à l’Océanic

2015MC_-_Game4

Pour ce 4e match de la Coupe Memorial Mastercard mettant aux prises les champions de la ligue de l’Ouest, les Rockets de Kelowna, aux champions de la LHJMQ, l’Océanic de Rimouski, les gros canons de Kelowna n’ont eu aucune pitié pour la formation rimouskoise dans un gain de 7 à 3.

La partie était jeune de seulement 52 secondes lorsque Nick Merkley s’est faufilé entre les défenseurs de l’Océanic pour marquer un but du revers sur des passes de Leon Draisaitl et Josh Morrissey. Louis-Philip Guindon, qui avait obtenu le départ, cédait donc sur le premier tir dirigé vers lui. 6 lancés plus tard, Guindon était déjoué, cette fois-ci, par son propre défenseur Jan Kostalek qui a fait dévier le lancer de la ligue bleue de Madison Bowey. Cole Linaker obtient une passe puisqu’il a remis la rondelle à Bowey en gagnant la mise en jeu. Gage Quinney en rajoute, avec moins de 6 minutes à faire, alors que les Rockets bourdonnent autour du filet de l’Océanic. Il soulève une rondelle qui était restée libre tout près du demi-cercle du cerbère rimouskois pour donner une avance de 3 buts à Kelowna. Nick Merkley et Madison Bowey obtiennent des passes sur le jeu. La première réplique de l’Océanic provient du bâton de Christopher Clapperton avec l’aide d’Alexis Loiseau et Jan Kostalek. Exactement 3 minutes plus tard, en avantage numérique, Michael Joly réduisait l’écart à un seul but suite à un bon lancer dans la partie supérieure qui n’a laissé aucune chance à Jackson Whistle. Rimouski est de retour dans le match. Après 20 minutes, Kelowna mène 3-2 sur Rimouski.

On croyait à une 2e période des plus serrés, mais celle-ci a été toute à l’avantage des Rockets alors qu’ils ont marqué 3 buts sans ripostes. D’abord, en début de période, Gage Quinney a marqué son 2e du match en avantage numérique alors que la rondelle flottante passe au-dessus de Guindon. Tyson Baillie et Justin Kirkland obtiennent des mentions d’aide. Le 5e but de Kelowna a chassé le cerbère de Rimouski qui cédait sur le 22e tir dirigé vers lui. Nick Merkley avait redirigé une passe de Bowey pour marquer, lui aussi, son 2e de la rencontre. Philippe Desrosiers s’amène donc en relève en milieu de 2e période. Le changement de gardien est loin de profiter à Rimouski alors que Leon Draisaitl marque son premier du match lorsqu’il reste oublié devant l’enclave et complète le jeu amorcé par Dillon Dube et Cole Martin.

La 3e période a été beaucoup moins productive offensivement alors qu’on s’est échangé seulement 2 buts sur ce dernier vingt. Frédérick Gauthier a réduit l’écart à 3 buts alors qu’il a profité d’une sortie hasardeuse du gardien Jackson Whistle, en avantage numérique, pour ramener une rondelle devant le filet qui ensuite dévie sur le patin d’un défenseur de Kelowna. Mais, 40 secondes plus tard, Leon Draisaitl nous a démontré toute l’étendue de son talent avec une montée d’un bout à l’autre suivi d’un tir dans la lucarne pour répliquer à la dernière offensive de l’Océanic. La partie se termine ainsi sur une marque de 7 à 3 en faveur de Kelowna, un premier duel inégal dans ce tournoi.

Nick Merkley, Madison Bowey et Leon Draisaitl ont mené l’attaque des Rockets avec 3 points chacun récoltant, respectivement, les 3 étoiles de la rencontre.

Le prochain match du tournoi de la Coupe Memorial aura lieu demain soir 19h30 alors que s’affronteront les Generals d’Oshawa (2-0) et les Rockets de Kelowna (1-1), lors de la soirée hommage à Patrick Roy.

Quant à Rimouski (0-2), ils tenteront d’éviter l’élimination jeudi soir contre les Remparts de Québec (1-0-1).

Share