Fucale brille dans une deuxième victoire des Remparts en finale

F_-_QUE_vs_RIM

Deuxième partie de la finale de la LHJMQ et les Remparts ont encore trouvé le moyen d’aller chercher une victoire en triomphant sur l’Océanic de Rimouski au compte de 4 à 1. Zachary Fucale y est allé d’une incroyable performance en repoussant 40 des 41 tirs dirigés vers lui. Et du côté de l’attaque, le premier trio composé de Kurt Etchegary, Anthony Duclair et Adam Erne a encore laissé sa marque en marquant 3 des 4 buts de la partie.

Les Remparts ont causé le dommage pour remporter le match rapidement en début de première. Premièrement, Adam Erne a marqué à 2:07 sur des passes de Murphy et Duclair, alors qu’il avait été oublié complètement seul das l’enclave. Quelques secondes plus tard, Yanick Turcotte était chassé pour assaut alors qu’il en avait trop mis sur une mise en échec dans le coin de patinoire. Mais dès la mise en jeu suivante, en territoire des Remparts, Erne s’empare de la rondelle et décolle en direction de la zone adverse en compagnie de Kurt Etchegary et qu’un seul défenseur de l’Océanic. En zone adverse, Erne remet à Etchegary qui y va d’un tir qui passe par dessus Philippe Guindon et semble frapper la barre horizontale. Etchegary lève les bras au ciel pour célébrer ce qui selon lui est un but, mais l’arbitre proche du jeu fait signe qu’il n’y a pas de but. La séquence se continue jusqu’au prochain coup de sifflet. À l’arrêt, on se dirige à la reprise vidéo et on confirme rapidement que la rondelle a bel et bien pénétré dans le filet. 2 à 0 pour Québec et il n’y a pas 3 minutes d’écoulées et Québec a tiré deux fois vers le filet adverse. L’Océanic peu de temps après bénéficie d’un avantage de deux hommes sans pouvoir s’inscrire à la marque. Plus tard dans la période, Raphael Maheux a dû accrocher un adversaire qui allait bénéficier d’un filet désert. Ce geste a donné un avantage numérique à Rimouski, mais a clairement empêché l’Océanic de s’inscrire au pointage. Les Remparts ont réussi par la suite a écoulé ce troisième désavantage sans accorder de buts. Peu de temps après, Matt Murphy triple l’avance des siens sur des passes de Erne et Duclair avec un plomb dans la partie supérieure. Duclair a fait un superbe jeu sur la séquence en empêchant une sortie de zone de l’Océanic. Duclair s’empare de la rondelle, passe à Erne qui lui repère Murphy, fin seul. Ce but signifie la fin pour Desrosiers qui a accordé 3 buts sur 7 tirs et c’est Guindon qui s’amène en relève. La période se termine sur ce pointage.

En deuxième, le vent a semblé virer de bord et ce fut une nette domination de l’Océanic, mais Zach Fucale a fait des miracles sauf sur une séquence. Cette séquence arrive à 4:48 alors que Christopher Clapperton décampe en zone adverse et alors qu’il arrive aux cercles, il coupe dans l’enclave et se sert du défenseur Matt Murphy comme écran pour laisser partir un tir qui fait mal paraître le 31 des Remparts. Cette attaque a été initiée par une mauvaise passe de Timashov, profondément en zone de l’Océanic, qui n’a pas regardé où il visait et Clapperton a ramassé cette rondelle libre pour prendre à contre-pied Murphy. Pendant la majeure partie de la deuxième période, l’Océanic a rôdé en zone des Remparts dirigeant des tirs vers la cage de Fucale ou en bousillant des occasions inouïes avec des passes de trop ou des tirs imprécis. Les Remparts quant à eux semblaient en mode « sur les talons » et on fait quelques incursions en zone adverse, mais sans grande conviction. Toutefois, vers la fin de la période, Duclair s’empare d’une rondelle en territoire neutre, bat le défenseur devant lui de vitesse et s’amenant seul devant Guindon lui sert quelques feintes qui déculotte le gardien de l’Océanic. Une séquence qui restera parmi les beaux jeux des séries. La deuxième se termine par la marque de 4 à 1.

La troisième a été plus égale au niveau des chances de marquer, les Remparts se portant plus souvent en attaque. L’Océanic a continué d’attaquer, mais Fucale a continué où il avait laissé en deuxième et les minutes se sont égrenées jusqu’à la fin de la période sans que l’écart soit rétréci. La troisième a été aussi le théâtre de plusieurs accrochages, mini-combats et attroupements qui ont résulté en longue liste de pénalités dont je vous fais grâce.

Les étoiles sont dans l’ordre Zach Fucale, Anhony Duclair et Anthony DeLuca. La partie a été disputée devant un peu plus de 5000 personnes. Les prochaines parties seront disputées dimanche après-midi et mercredi soir au Colisée Pepsi.

Share