Quel match à Shawinigan

1stRd_-_HAL_vs_SHA

Shawinigan – C’est devant 4,031 personnes que les Cataractes recevaient les Mooseheads pour le 7e et ultime match de cette série. Ayant créé l’égalité la veille, la troupe de Martin Bernard voulait certainement compléter le travail, et ce à la maison.

Encore une fois, Shawinigan a pris les devants rapidement dans le match. Avec seulement 1 minute de complétée au premier vingt, l’Américain Dennis Yan a donné l’avance aux Cats. Les réjouissances ont toutefois été de courte durée puisque Maxime Fortier créa l’égalité 2 minutes plus tard. Après 20 minutes de jeu, c’était l’égalité 1 à 1.

La 2e période s’est jouée rapidement et elle a été l’affaire des gardiens de but Éric Brassard et Marvin Cüpper. Les deux gardiens étaient splendides et n’ont pas flanché du 2e vingt. À ce moment dans le match, les deux équipes étaient très intenses et jouaient très prudemment, de peur d’être la première équipe à accorder le prochain but.

C’est en début de 3e période que l’égalité s’est brisée. Olivier Caouette, avec son premier des séries, a redonné l’avance à Shawinigan et a semé l’hystérie dans l’aréna. Les 4,031 fans présents étant très, mais très bruyants pour la suite de la rencontre. Si Brassard et Cüpper dictaient l’allure du match, un certain Nikolaj Ehlers est venu ajouter son grain de sel.

Fin de 3e période, après un temps d’arrêt demandé par les Cats, la partie s’est intensifiée et ce qui devait arriver, arriva. Philippe Gadoury, assisté d’Ehlers et Austyn Hardie, a créé l’égalité avec un peu plus de 2 minutes à jouer au match. Puisque 60 minutes n’étaient pas assez, les deux équipes ont dû se rendre en période supplémentaire.

Prolongation

À ce moment dans le match, les partisans étaient survoltés et l’ambiance était à son comble. Les partisans avaient raison d’être aussi endiablés puisque les Cataractes n’ont jamais perdu de match lorsqu’ils menaient après 1 but.

Ehlers est somme toute venu bien près de battre Cüpper en début de période de surtemps, mais l’Allemand lui a réservé un vol digne des jeux de la semaine. Un silence de mort fut puisque tous croyaient Cüpper battu. Et pourtant, il a gardé les siens dans le match.

Mais, ce n’était que parti remise. Ehlers, qui d’autre, est revenu à la charge en fin de période de prolongation pour battre Cüpper avec son 2e des séries et ainsi éliminer les Cats en 7 rencontres. Dans la défaite, Cüpper, qui disputait son dernier match dans l’uniforme des Cats, a récolté la 1ère étoile grâce à ses 44 arrêts. Quant à Ehlers, il termine cette série avec 2 buts, 13 passes pour un total de 15 points en 7 matchs.

Share