Les Riverains prennent les devants dans la série

Francis Pilon

C’était le début de la série demi-finale trois de cinq opposant les Grenadiers de Châteauguay aux Riverains du Collège Charles-Lemoyne. Grâce à un but de Jeremy Way Gagnon au troisième vingt, la troupe  de Guillaume Latendresse s’est finalement sauvée avec la victoire, à l’arraché, par la marque de 2 à 1 devant plus de 800 spectateurs présents au Sportium de Ville Sainte-Catherine.

Les locaux sont les premiers à s’inscrire au tableau. Lors d’une pénalité pour avoir fait trébucher à Brendan Peacock, Anthony Gagnon inscrit les siens à la marque sur un tir précis qui déjoua le gardien Kyle Jessiman du côté du bouclier. Quelques minutes plus tard, les visiteurs créent l’égalité par l’entremise du défenseur Adam Pilotte qui y va d’une belle manoeuvre en zone adverse et déjoua le gardien Francis Pilon d’un tir du revers à ras la glace. Des mentions d’aide sont décernées à Maxime Comtois et à Pierre Luc Sanche sur le jeu. Les deux équipes retraiteront au vestiaire sur un pied d’égalité.

En deuxième période, aucun but n’est marqué. Le jeu défensif est à l’honneur. On a vu les deux gardiens tirer leurs épingles du jeu. Que ce soit Pilon sur un arrêt de la jambière gauche aux dépens de Lapierre ou sur Poirier lors d’une menace provenant du cercle des mises en jeu. De son côté Jessiman fut tout aussi brillant. On a qu’à penser à son arrêt sur un tir à bout portant du capitaine Vincent Chapleau. Pour sa part, le défenseur Xavier Vinetti y alla d’un beau repli défensif alors qu’il allongea son bâton de tout son long privant une échappée sur le jeu. En fin d’engagement, Charles-Lemoyne évolua en double infériorité numérique. Les Vinetti, Corbeil et Chapleau ont réussi un travail colossal en  stoppant la dangereuse machine du Châteauguay. Un point tournant dans le match.  1-1 après 40 minutes de jeu.

En troisième période, l’indiscipline coûte cher au visiteur. Les Riverains font preuve d’opportunisme. Alors qu’Antoine Morand est au cachot, Jeremy Way Gagnon y va d’un tir dans la partie rapprochée du filet qui trouva finalement refuge derrière la ligne des buts. En fin de rencontre, les Grenadiers ont mis beaucoup de pression en zone adverse en tentant désespérément de créer l’égalité, mais ils ont du se buter à un Francis Pilon en pleine possession de ses moyens.

 

Marque finale:

Grenadiers de Châteauguay 1

Riverains du Collège Charles-Lemoyne 2

 

Impression de l’entraîneur-chef: Guillaume Latendresse

« On a assisté à un bon match ce soir. Oui, le trois contre cinq qu’on a réussi à tuer en fin de deuxième période a été un point tournant dans le match. Ça nous a donné de l’énergie. J’ai trouvé qu’autant de notre côté que le leur, ça l’a pris du temps avant de se mettre en marche. Mais on a gagné et ce qui compte pour nous autres.  Frank a encore une fois été très solide. On lui a fait confiance en début de série et il fait le travail. Demain, je m’attends à un autre match serré. Je m’attends de voir les Grenadiers rebondir, c’est une très bonne équipe de hockey.  Ils vont venir ici en situation d’urgence, en jouant une “game” de hockey avec l’énergie du désespoir. Ils ne seront pas faciles à battre.»

Crédit photo : Maxime Maheu, photographe

Share