L’Armada blanchie à domicile

Le gardien Marc-Antoine Turcotte n'a pas été très occupé, n'affrontant que 16 lancers. Il a néanmoins été solide à plusieurs occasions, notamment face à Charles Guèvremont. (Photo: scphotographe.ca)
Le gardien Marc-Antoine Turcotte n'a pas été très occupé, n'affrontant que 16 lancers. Il a néanmoins été solide à plusieurs occasions, notamment face à Charles Guèvremont. (Photo: scphotographe.ca)

Le gardien Marc-Antoine Turcotte n’a pas été très occupé, n’affrontant que 16 lancers. Il a néanmoins été solide à plusieurs occasions, notamment face à Charles Guèvremont. (Photo: scphotographe.ca)

L’Armada a tout donné, mais ses joueurs, épuisés, n’ont pas réussi à acheter un seul but face aux Saguenéens de Chicoutimi, vendredi soir, au Centre d’excellence Sports Rousseau. La troupe de Joël Bouchard a ainsi subi une troisième défaite consécutive, cette fois par la marque de 2-0, face à une équipe qui a maintenant cumulé sept points au cours de ses huit dernières rencontres.

« Nous nous sommes parlés, avant le match, et nous avons essayé de déterminer ce que pourraient être les moments forts pour nous. L’Armada a une équipe très rapide. Si tu glisses contre eux, tu vas arriver deuxième. Si tu bouges tes pieds, tu vas connaître du succès », a commenté l’entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, en point de presse.

Son vis-à-vis chez l’Armada, Joël Bouchard, était quand même fier de la performance de son équipe. « Personne ne peut dire que les joueurs n’ont pas travaillé. Ils ont tout donné, mais ils sont brûlés. Mais on n’a pas le choix, les matchs sont là et il faut les jouer. »

Un seul but a été inscrit lors de la première période, soit le 26e d’Alexandre Ranger, en avantage numérique. Après une période, les visiteurs avaient les devants 1-0.

La période médiane s’est avérée moins soporifique que la première, les deux équipes s’offrant de belles occasions de marquer. Aucune n’y est cependant parvenue et tout le monde a retraité au vestiaire avec une marque inchangée.

Les joueurs des deux équipes démontraient des signes évidents de fatigue, en troisième période. Encore une fois, de belles occasions de marquer se sont présentées des deux côtés, mais les gardiens ou la défensive avaient le dernier mot chaque fois.

L’Armada a utilisé ses dernières réserves d’énergie en fin de période, mais n’a jamais pu capitaliser. Marc-Antoine Bouillon s’est notamment illustré lors d’une séquence où il est monté jusqu’au filet de Julio Billia, n’a pas marqué, et s’est ensuite rapidement replié en zone neutre pour reprendre possession de la rondelle.

Avec moins d’une minute à faire, c’est finalement Laurent Dauphin qui a scellé l’issue de la rencontre, dans un filet désert.

Cette victoire assure les Saguenéens d’une place en séries éliminatoires, eux qui ont connu toutes sortes de déboires cette saison, tant sur la glace qu’au niveau de l’administration.

Quant à l’Armada, les joueurs bénéficieront d’une journée de congé samedi. Ils affronteront ensuite les Voltigeurs à Drummondville, dimanche. En vertu de leur défaite de 5-2 subie à Gatineau, les Voltigeurs sont maintenant officiellement éliminés des séries d’après-saison.

Photo: Sylvain Charest – www.scphotographe.ca

Share