Défaite crève-coeur du Phoenix

3-4Olympiques

Si le match avait bien mal commencé pour les hommes de Judes Vallée, qui tiraient de l’arrière 2-0 après moins de sept minutes de jeu, ceux-ci ont toutefois remonté la pente et ont même réussi à reprendre les devants en début de troisième période. Les Olympiques ont malgré tout eux aussi comblé le retard pour finalement l’emporter en prolongation, 4-3.

Joey Richard et Yakov Trenin ont donné le ton au match en première période alors que les deux ont trouvé le moyen de battre Alex Bureau et de faire taire la foule sherbrookoise assez tôt dans la rencontre. Toutefois, Tim Wieser a redonné espoir aux siens en fin d’engagement pour mettre un terme à la sécheresse offensive du Phoenix, qui avait été blanchi lors de ses deux derniers matchs.

Aucun but n’a eu lieu en deuxième période, mais les locaux ont explosé en troisième période. David Storto a d’abord marqué son 24e but de la saison en marquant d’un tir vif entre les jambières de Nicolas Lachance, puis Nicolas Poulin donnait les devants aux siens avec un tir d’un angle restreint.

C’est à ce moment que Benoît Groulx a tenté de secouer les siens en remplaçant Nicolas Lachance par François Brassard. La stratégie a bien failli faire volte-face alors que David Storto pensait bien avoir marqué son deuxième but de la rencontre, mais les officiels ont immédiatement refusé le but, même si Brassard n’a vraisemblablement jamais été gêné par un adversaire.

Quelques instants plus tard, Élie Bérubé créait l’égalité avec une belle pièce de jeu individuelle, puis Alexandre Carrier donnait le point supplémentaire aux siens en prolongation avec son 10e but de la saison.

Alex Bureau a repoussé 25 des 29 rondelles dans la défaite, alors que les deux gardiens des Olympiques ont totalisé 17 arrêts sur 20 lancers.

 

Crédit photo: Vincent Lévesque-Rousseau, Phoenix de Sherbrooke

Share