Un blanc pour Montembeault

0-1Armada

Il y a quelques semaines, l’Armada et le Phoenix bataillaient ardemment pour le premier rang de leur division. Au 29 décembre, seuls trois maigres points séparaient les deux équipes rivales.

Les deux équipes ont depuis pris des chemins opposés. Grandement aidée par leur gardien, l’Armada détient maintenant une avance insurmontable de 15 points en tête de la section Ouest grâce à une performance de 18 arrêts de Samuel Montembeault, qui a du coup signé son troisième jeu blanc de la saison par la marque de 1-0.

Alexander Katerinakis a été le seul à déjouer Fitzpatrick sur les 25 lancers dirigés vers lui, alors que la rondelle a tout juste traversé la ligne rouge. Le gardien de 16 ans du Phoenix était convaincu d’en avoir fait assez pour arrêter le tir, mais la reprise vidéo a indiqué le contraire.

Le reste du match a été l’affaire de l’Armada qui a bien travaillé avec l’avance et fermé le jeu.

«On n’a pas décoché de lancers assez dangereux vers un gardien comme lui. Notre relance était déficiente et l’Armada a joué un match parfait sur la route. Mais si on avait quelques blessés et suspensions en moins, je crois qu’on aurait eu une chance de gagner», a expliqué le pilote du Phoenix Judes Vallée après la rencontre, lui qui faisant référence aux absences de Jérémy Roy, Julien Bahl, Alexis Vanier, Kay Schweri et Chase Harwell, lui qui a quitté le match en première période.

Le Phoenix renouera avec l’action vendredi prochain alors que les Olympiques seront de passage au Palais des Sports.

 

Crédit photo: Vincent Lévesque-Rousseau, Phoenix de Sherbrooke

Share