Festival offensif au Centre Gervais Auto

armada

Shawinigan – Les 4 buts consécutifs de Shawinigan auront été en vain alors que les Cats se sont inclinés 7-5 face à l’Armada. Il faut dire que la commande était grande alors que les visiteurs trônent au sommet de la division Ouest.

Rapidement dans le match, les visiteurs ont pris l’avance. Emil Aronson a déjoué Antoine Samuel en avantage numérique. L’Armada n’allait pas baisser l’échine pour autant. Yvan Mongo et Danick Martel ont marqué tous deux en moins d’une minute pour porter la marque 3-0. Les deux filets ont été inscrits en avantage numérique.

La réplique de la troupe de Martin Bernard est survenue tard en fin de première période. Giovanni Fiore a enfilé son 16e en déjouant Samuel Montembeault pour réduire l’écart à 2 buts. Après 20 minutes, c’était 3-1.

C’est l’étincelle que les Cats avaient besoin puisqu’ils ont inscrit deux autres buts au cours de la période médiane. Gabriel Slight et Dylan Labbé ont marqué à 40 secondes d’intervalles pour créer l’égalité. À 19 :04, on croyait que Beauvillier donnait l’avance aux locaux pour la première fois du match, mais Nikita Jevpalovs a créé l’égalité avant la fin du deuxième vingt. La table était mise pour la 3e période.

L’Américain Matteo Pietroniro a marqué son premier but en carrière, ce qui redonnait l’avance à Blainville-Boisbriand en début de 3e période. Il s’agissait du premier but marqué à égalité numérique des visiteurs. Toutefois, Alex Pawelczyk a recréé l’égalité avec son 13e.

L’égalité aura duré 30 secondes puisque Philippe Sanche a redonné l’avance à l’Armada à 17 :17 de la troisième période. C’est d’ailleurs le but de Sanche qui aura eu raison des locaux, alors que l’Armada s’est sauvée avec la victoire dans son match effréné. Jevpalovs aura ajouté un 7e filet dans un filet désert. Au final, l’Armada aura marqué 4 buts en supériorité numérique.

Share