Le Phoenix retrouve le chemin de la victoire

1495336_952082258150148_298438638449937013_o

Sans avoir été très convaincant, le Phoenix en a fait juste assez pour se sauver avec les deux points et freiner à trois sa séquence de défaites subies dans les Maritimes. Daniel Audette a fermé les livres en prolongation pour permettre aux siens de l’emporter par la marque de 5-4.

«On n’a pas respecté le système. On va prendre la victoire mais ce n’était pas vraiment un bon match pour nous», a dit Judes Vallée après la rencontre.

Le Phoenix avait réussi à prendre les devants à trois reprises dans le match, mais chaque fois, les Huskies réussissaient à combler l’écart. Après à peine deux minutes d’action, Kay Schweri profitait d’une rondelle bondissante et marquait son 12e, puis Julien Pelletier répliquait sur le jeu de puissance. Raphaël Lafontaine redonnait les devants aux siens avec 2:13 à faire en première, mais Jean-Christophe Beaudin créait à nouveau l’égalité avant la fin du premier tiers.

Après 19 minutes sans buts en deuxième, Chase Harwell s’est mis en évidence avec une superbe montée. Le petit attaquant américain a explosé en sortie de zone, puis s’est frayé un chemin jusque vers Jérémy Belisle pour inscrire un des plus beaux buts de la saison.

La montée de Chase Harwell sur son quatrième but de la saison a même surpris ses propres coéquipiers.

«J’étais pas mal surpris je dois dire. Je pensais qu’il allait perdre pied et aller se planter dans la bande», a dit Daniel Audette à la blague après la rencontre.

La troisième période a été l’affaire des Huskies. Ryan Penny et Antoine Waked ont tous les deux battu Alex Bureau en milieu de période pour prendre les devants pour la première fois du match.

L’avance n’a même pas tenu une minute. Cameron Darcy a encore une fois replacé le match à la case départ avec un tir des ligues majeures, son 15e but de la saison.

Daniel Audette a mis fin au match en prolongation avec un puissant tir sur réception alors que Philippe Myers était au cachot. Son 23e but cette saison lui permet d’améliorer un sommet personnel.

Alex Bureau a repoussé 26 rondelles dans la victoire, alors que Belisle résistait à 19 des 24 menaces du Phoenix.

 

Crédit photo: Vincent Lévesque-Rousseau, Phoenix de Sherbrooke

Share