Victoire et deux possibles transactions pour le Phoenix

2-1 Cataractes

Le Phoenix s’emmenait au Palais des Sports avec la ferme intention de venger son cuisant revers de 8-2 subi à Shawinigan lors de son dernier match. Soulevés par une performance sans bavure d’Alex Bureau, les hommes de Judes Vallée ont signé un gain fort attendu de 2-1 face à ces même Cataractes.

Carl Neill a ouvert les hostilités en première période, tirant sur réception une belle remise de Jérémy Roy derrière Marvin Cüpper. Le troisième but en quatre rencontres de Neill lui permettait de battre sa marque de quatre filets inscrits dans une saison complète en 2013-2014.

«Je réussis à bien faire récemment et je pense que ça reflète bien ma préparation l’été dernier. Les choses se sont complètement replacé dans mon cas après une saison difficile l’an dernier et je pense que c’est encourageant pour le futur. Je dois dire que jouer avec un gars comme Jérémy (Roy) rend aussi les choses tellement plus faciles», disait Neill après la rencontre.

Anthony Beauvillier a créé l’égalité avec son 25e de la saison en deuxième période, mais Cameron Darcy a répliqué en troisième période avec son premier filet chez le Phoenix, son 100e point dans la LHJMQ.

«Je commence à bien me plaire ici. C’est agréable de jouer avec cette équipe et je vois une belle opportunité de réussir de grandes choses avec le Phoenix de Sherbrooke», a conclu le vétéran, nommé première étoile de la rencontre.

Le Phoenix a dominé 41-37 au chapitre des lancers, mais s’est buté à un Cüpper en grande forme. Le gardien allemand a stoppé 39 rondelles dans la défaite, sauvant son équipe à de nombreuses reprises. Chez les locaux, Bureau a repoussé 36 des 37 tirs des Cataractes.

Un geste vicieux a été commis en fin de rencontre. L’attaquant des Cataractes Olivier Caouette a dardé le défenseur étoile Jérémy Roy à l’entrejambe avec moins quelques secondes à faire. Aucune pénalité n’a été décernée, et Roy a été en mesure de compléter la rencontre.

«C’est arrivé sur le coup. Il a attendu un peu et a sûrement cru que personne n’allait voir ce qu’il faisait. Mais bon, ce n’est pas grave, tout est OK», a rassuré Roy.

À surveiller dans les prochains jours, la période des transactions qui s’amorce dans la LHJMQ. Aux dernières nouvelles, le Phoenix enverrait Charles-Éric Légaré aux Tigres de Victoriaville en retour d’un choix de 4e ronde en 2015, et mettrait la main sur l’ailier Owen Bennington en retour d’un choix de 6e ronde. Pour être au courant des dernières nouvelles, surveillez The Q News sur les différentes plateformes sociales.

Share