Le Drakkar balaie le programme double contre l’Océanic

drakkar

jeromedesrosiers

 

Si le jeune gardien recrue du Drakkar Rielly Pickard a connu une excellente rencontre, ça été plus difficile pour les deux gardiens de l’Océanic qui, pas toujours aidés par leur défensive, ont connu certaines difficultés devant leur cage. Ce fut également laborieux pour quelques uns de leurs coéquipiers à l’attaque.

Tout comme lors du match de la veille, les visiteurs marquent très tôt en début de rencontre. Avec seulement 32 secondes de jouées, Skylar Strumas prend un tir de la ligne bleue qui déjoue Olivier Tremblay. Le Drakkar remet ça en marquant un deuxième filet après avoir lancé seulement à trois reprises. Frédéric Gamelin marque son premier de la soirée après 2:20 du début de la partie. L’Océanic profite d’un avantage numérique pour réduire l’écart à un. Justin Vachon, placé devant le gardien, fait dévier un boulet de Samuel Morin derrière Pickard. Un combat éclate ensuite entre Guillaume Beaudry et William Couture qui ne fait pas de maître.

Après 3:38 de joué à la deuxième période, Vincent Lavoie redonne une avance de 2 buts aux nord côtiers. Mais pendant que l’Océanic tue une pénalité, Morin s’amène en zone adverse, tente de gagner du temps en gardant le contrôle du disque avant de décocher un lancer qui glisse derrière le gardien. Le Drakkar réplique rapidement. Vingt-six secondes plus tard, Gamelin enfile son deuxième de la soirée. Serge Beausoleil change de gardien, c’est Julian Galloway qui s’amène devant le filet et qui est battu sur le premier lancer qu’il reçoit, celui de Luca Ciampini. Les rimouskois obtiennent un 5 contre 3 et Morin marque son deuxième de la partie en décochant une bombe qui se rend directement dans le filet. Encore une fois, Baie-Comeau réplique vite, seulement 43 secondes plus tard, et à court d’un homme. Maxime St-Cyr pousse la rondelle derrière Galloway et fait 6-3.

Au milieu de la troisième, Anthony DeLuca marque aidé de Hunter Moreau qui récolte une deuxième passe dans la rencontre. Un furieux combat éclate entre Jacob Vance et Samuel Thibault dans lequel plusieurs coups de puissances sont échangés. Le Drakkar inscrit ensuite les deux derniers filets de la rencontre. Jamie Clavet marque dans un filet désert pendant que l’Océanic attaque à 6 contre 5, suivi d’Émile Bourque qui compte en avantage numérique.

L’Océanic tentera maintenant de rivaliser contre le Titan de Bathurst vendredi le 29 août à l’aréna d’Amqui.

Buts : 8-4 Bac
Lancers : 39-28 Rim
Avantage numérique Rim : 2 en 7
Désavantage numérique Rim : 1 en 7
Assistance : Non disponible

En prolongation :
– Absents chez l’Océanic (tous des attaquants) : Christopher Clapperton, Vincent Dunn (suspension 2 de 2), Frédérik Gauthier(Toronto), Michael Joly, Samuel Laberge (suspension 1 match), Anthony Chapados et François Beauchemin.
– Les meilleurs récoltes de points du match : Frédéric Gamelin Bac 2-1, Samuel Morin Rim 2-1, Anthony DeLuca Rim 1-1.
– Le vétéran Samuel Morin a connu un très bon match.
– Chez les recrues Jacob Vance et Hunter Moreau (0-2) on également été très bons.
– Fiche quelque peu décevante de trois défaites et une victoire de l’Océanic en matchs hors-concours.
– Vous pouvez recevoir mes articles dès leur publication et tout savoir sur l’Océanic en me suivant via Twitter @JrDesrosiers.

Share