Le Phoenix mate sa bête noire

3-2Huskies

Tentant de récolter deux autres points et de coller deux victoires, le Phoenix accueillait une de ses bêtes noires, les Huskies de Rouyn-Noranda. Les Huskies envoyaient bien évidemment le gardien sherbrookois Alexandre Bélanger, lui qui excelle toujours au Palais des Sports. Judes Vallée, de son côté, faisait confiance à Francis Desrosiers, auteur d’un blanchissage la veille contre le Titan. Avec la blessure de Cole Murphy (commotion cérébrale), le Phoenix donnait un premier match dans la LHJMQ à Jeffrey Truchon-Viel, rappelé en matinée des Gaulois du Collège Antoine-Girouard au niveau Midget AAA.

 

Première période sans but

Le Phoenix reçoit une bien mauvaise nouvelle en début de match. Mathieu Laverdure se blesse et retraite au vestiaire, visiblement blessé au bas du corps. Les Huskies prennent peu à peu le contrôle du jeu, doublant le Phoenix au niveau des tirs à la mi-période, 6-3. À 12:42, Marcus Power est chassé pour avoir accroché. Sur le jeu de puissance, Jean-François Plante décoche un bon tir sur réception, mais rate la cible.

Le Phoenix passe bien près d’ouvrir la marque avec 1:29 à faire. Mitchell Lundholm hérite d’une superbe passe et tire sur réception entre les jambières de Bélanger, mais le gardien des Huskies ferme les jambières tout juste à temps pour priver l’Américain de son deuxième but de la saison.

Après vingt minutes, c’est toujours 0-0, les tirs favorisant les Huskies, 10-9.

 

La glace est brisée

En tout début de deuxième, les Huskies profitent d’une belle chance et prennent les devants. Après un double avantage numérique d’un peu plus de trente secondes, Jean-Sébastien Dea marque à cinq-contre-quatre pour porter la marque à 1-0. Simon Desbiens est chassé quelques instants plus tard, et les Huskies en profitent pour continuer leur bon travail. Malgré quelques bonnes chances de marquer, Desrosiers tient bon et conserve le retard d’un seul but.

À force de donner des jeux de puissance aux Huskies, les tirs sont de 20-10 à la mi-match. En fin de période, le Phoenix obtient une belle chance en avantage numérique et égalise la marque. Sherbrooke y va d’un superbe tic-tac-toe en entrée de zone, et Dominic Talbot-Tassi complète la mise en scène de Jason Houde et Tim Wieser pour battre Alexandre Bélanger du côté du bouclier.

Après deux engagements, les deux équipes sont nez-à-nez, 1-1. Les Huskies ont par contre largement l’avantage sur l’équipe locale au chapitre des tirs, 25-16.

 

Les deux équipes s’échangent un but

Après un avantage numérique infructueux, Mathieu Laverdure tente de provoquer les choses à sa façon en laissant tomber les gants contre Liam O’Brien. Chacun des pugilistes réussit à placer de bons coups, mais le défenseur du Phoenix a discutablement le dessus sur son opposant.

Le Phoenix prend les devants avec environ huit minutes à faire. Daniel Audette y va d’un tir qui frappe le poteau et traverse la ligne rouge. Tim Wieser et Mitchell Lundholm, qui joue probablement son meilleur match depuis le début de la saison, obtiennent les aides. L’avance est toutefois de courte durée, car moins de deux minutes plus tard, Quinn O’Brien hérite d’une passe devant Desrosiers et vient créer l’égalité 2-2.

Aucune des deux équipes ne pourra trouver le fond du filet avant la fin des soixante minutes, nous aurons donc besoin de la prolongation. Les tirs sont de 36-24 pour les Huskies après trois périodes.

 

Prolongation

Avec 44 secondes à faire, Jean-François Plante et Simon Desbiens se présentent à deux-contre-un. Plante prend un tir, puis Simon Desbiens récupère le retour et marque le but gagnant.

Le Phoenix l’emporte donc 3-2, décochant 27 lancers et en concédant 41 aux Huskies.

 

Les Trois étoiles (choisies par Simon Roberge d’EstriePlus.com)

3. Dominic Talbot-Tassi (Sherbrooke)

2. Francis Perron (Rouyn-Noranda)

1. Francis Desrosiers (Shebrooke)

 

Autres notes

–          Le Phoenix a marqué une fois sur cinq avantages numériques et a concédé un but sur trois jeux de puissance adverses.

–          La victoire du Phoenix contre les Huskies est sa deuxième victoire contre des rivaux de division cette saison.

–          Le prochain match local du Phoenix est le 28 décembre alors que les Voltigeurs seront au Palais des Sports Léopold-Drolet.

Share