Le Phoenix retrouve le chemin de la victoire

SHE_News_2013142317

Lors du premier duel entre les Tigres et le Phoenix cette saison, les deux équipes avaient cumulé un impressionnant total de quatorze buts dans une victoire de 8-6 des Sherbrookois au Colisée Desjardins de Victoriaville. Les hommes de Judes Vallée avaient réussi à combler deux retards de trois buts dans ce match haut en rebondissements. Cette fois, c’était au tour du Phoenix d’accueillir les Tigres au Palais des Sports Léopold-Drolet. Francis Desrosiers et Brandon Whitney étaient les gardiens partants pour cet affrontement.

 

Une première période sans buts

Le Phoenix écope d’une pénalité dès les premières secondes. Jérémy Roy envoie accidentellement la rondelle chez les spectateurs et se dirige directement vers le cachot. L’équipe locale se défend toutefois bien à court d’un homme et réussit à limiter les chances des visiteurs.

Peu après la mi-période, Trevor Stacey et Julien Proulx décident de laisser tomber les gants, mais les arbitres les séparent avant même le premier coup de poing et les chassent deux minutes pour avoir retardé la partie. Ce n’est toutefois que partie remise car les deux adversaires se reprennent dès leur sortie du banc et réussissent à placer quelques bons coups avant d’être à nouveau interrompus par les officiels.

Les deux équipes obtiennent tour-à-tour des jeux de puissance en fin d’engagement, mais ne trouvent pas de moyen de briser la glace, ce qui fait en sorte que la marque demeure 0-0 après vingt minutes. Les Tigres ont alors un léger avantage au niveau des lancers, 7-6.

 

Desrosiers et Whitney ne veulent rien savoir

La période médiane débute avec un second combat. Avec moins de trois minutes de jeu, Ross Johnston et Mathieu Laverdure se livrent un duel sans gagnant. Les Tigres obtiennent par la suite leur meilleure chance de marquer, mais Desrosiers soulève la jambière pour frustrer Mathieu Ayotte.

Le Phoenix obtient ensuite un jeu de puissance et réussit à obtenir plusieurs excellents lancers tous bloqués par Whitney, en plus de frapper le poteau en toute fin d’attaque massive.

La marque est donc toujours de 0-0 après deux périodes. Les tirs sont à ce moment de 18-17, alors que le Phoenix ait décoché les huit derniers tirs de l’engagement.

 

Le Phoenix ouvre finalement la marque

Après 42:04 sans but, le Phoenix réussit finalement à ouvrir la marque. Alexandre Sills y va d’un tir des poignets précis dans le haut du filet pour faire 1-0 sur des aides à Cole Murphy et Jean-François Plante. Deux minutes plus tard, l’équipe locale récidive. Nathan Glass marque son premier avec le Phoenix pour doubler l’avance des siens. Alors que l’annonceur-maison vient tout juste de terminer l’annonce du but de Glass, les Tigres reviennent dans le match lorsque Gabriel Gagné pousse une rondelle libre derrière Desrosiers pour le priver d’un jeu blanc avec son septième but de la saison.

On assiste alors à une scène inquiétante quand Philippe Hudon étampe solidement Tim Wieser dans la bande à la droite de Desrosiers. Celui que l’on surnomme le «petit guerrier suisse» prend du temps à se relever, mais reviendra dans le match. En toute fin de rencontre, le Phoenix joue avec le feu quand Carl Neill envoie la rondelle chez les spectateurs. Les Tigres retirent Whitney à la faveur d’un sixième patineur et la stratégie porte fruit. Matthew Boudreau y va d’un boulet de la ligne bleue qui trouve son chemin derrière Desrosiers et provoque l’égalité 2-2.

C’est donc l’impasse après trois périodes. Les tirs sont alors de 29-28 pour les visiteurs.

 

Plante met fin au match

La première bonne chance pour Sherbrooke vient du bâton de Chase Harwell. Le jeune Américain fait dévier une passe de Jean-Christophe Laflamme, mais rate le filet de peu. Malgré tout, le Phoenix ne baisse pas les bras. Jason Houde sert une belle passe à Jean-François Plante qui vient clore le débat avec son vingt-deuxième filet de la saison.

Le Phoenix obtient donc la victoire par la marque de 3-2, décochant 33 lancers sur Whitney et en accordant 30 aux Tigres.

 

Trois étoiles

3. Alexandre Sills (Sherbrooke)

2. Brandon Whitney (Victoriaville)

1. Francis Desrosiers (Sherbrooke)

Share