Autre match difficile pour les hommes de Judes Vallée

crédit photo: Vincent Levesque Rousseau - Phoenix de Sherbrooke

C’était l’heure de la revanche pour les Cataractes, eux qui avaient subi une défaite en fusillade il y a quelques semaines face au Phoenix lors d’un match préparatoire disputé dans la ville de l’énergie. Sherbrooke avait gagné le match 5-4. C’était aujourd’hui au tour des Cataractes de se déplacer chez l’adversaire pour un match contre le Phoenix au Palais des Sports Léopold-Drolet.

crédit photo: Vincent Levesque Rousseau - Phoenix de Sherbrooke

crédit photo: Vincent Levesque Rousseau – Phoenix de Sherbrooke

Première période âprement disputée

Le Phoenix a bien commencé le match en forcant Marvin Cüpper, le gardien des Cataractes, à faire plusieurs gros arrêts. Mathieu Laverdure a décoché tout un tir qui semble avoir touché la barre au fond du but, mais l’arbitre n’a rien vu et le jeu s’est continué, sans jamais que la séquence ne soit revue. Plus tard en première, le géant Mitchell Lundholm en a fait voir de toutes les couleurs au défenseur Evan Scott en le déculottant, puis a poussé la rondelle derrière Cüpper, Les passes sont allées au jeune Daniel Audette et au gardien Francis Desrosiers. La réplique de Shawinigan est venue de Félix-Antoine Bergeron qui a fait 1-1. Desrosiers était débordé puisqu’il y avait beaucoup de mouvement devant son filet.

La première période se termine donc 1-1, avec les tirs 14-11 en faveur du Phoenix qui a joué sa meilleure période de la fin de semaine.

mitchell lundholm2

Mitchell Lundholm marque le seul but du Phoenix. Crédit photo: Vincent Levesque Rousseau – Phoenix de Sherbrooke

 

Les Cataractes prennent le contrôle en deuxième

Malgré une occasion en avantage numérique en début de période, le Phoenix ne marque pas. Puis, alors qu’il y avait une pénalité appelée contre Shawinigan, Trevor Stacey a tenté de s’en prendre à Mason Gray et le match a basculé. Non seulement le Phoenix n’a-t-il pas eu d’avantage numérique parce que Stacey était au banc, mais les Cataractes ont pris les devants avec un but d’Antoine Masson en avantage numérique. L’ancien des Mooseheads, Matthew Boudreau, a ensuite donné deux buts d’avance aux Cats à 16:57 avec un foudroyant lancer sur réception du cercle rouge à la gauche de Desrosiers. 

La période prend fin 3-1, les tirs favorisant Shawinigan 12-9.

 

Une troisième période à sens unique

Il y avait encore de l’espoir après 40 minutes, d’autant plus que le gardien de Shawinigan Storm Phaneuf s’est amené à froid dans la rencontre, mais après que le Phoenix se soit vu attribuer deux infractions, tout espoir est disparu. Lukas Pozgay a décoché un tir qui a dévié sur Mathieu Laverdure en avantage numérique pour faire 4-1 en avantage numérique après seulement 45 secondes. Puis, à 1:35, c’est Alexis D’Aoust qui a battu Francis Desrosiers sur un retour de lancer. Matthew Boudreau a ensuite fait 6-1 en glissant le disque entre les jambières du gardien du Phoenix. Le match a pris fin ainsi.

Les Cataractes écrasent donc le Phoenix 6-1. Les tirs au final ont été de 32-30 pour les visiteurs.

 

Autres notes

– Tim Wieser a subi une commotion cérébrale hier. La gravité de celle-ci est actuellement inconnue.

– Le Phoenix termine son calendrier préparatoire avec une fiche de 2-6-0.

– La saison régulière du Phoenix commencera vendredi prochain au Centre d’Excellence Sports Rousseau de Blainville-Boisbriand vendredi soir prochain. 

Share